Vision & fonctionnement

 

 

L'Atomium: c'est d'abord un bâtiment complètement fou, fantastique, quasi de science-fiction, qui défie l'imagination et transporte d'émotion. Neuf sphères, dont 5 visitables, et vingt tubes dans lesquels on déambule jusqu'à en perdre le sens de l'orientation, pour aboutir sur un panorama unique s'ouvrant sur toute la ville de Bruxelles.

L'Atomium : c'est aussi un rêve, une utopie qui a germé dans les esprits de l'ingénieur André Waterkeyn ainsi que des architectes André et Jean Polak.

Ce rêve est lui-même le fruit de son époque. En 1958, l'humanité aspire à un avenir meilleur, harmonieux, progressiste et pacifié. Et c'est à Bruxelles, alors jeune capitale de l'Europe naissante (Traité de Rome en 1957), que les nations se rassemblent pour célébrer l'avènement du monde de demain.

Mon premier souhait est que Bruxelles, qui a aujourd'hui définitivement acquis son statut de ville internationale, se remette à oser, à rêver, à jouer les avant-gardistes tout comme elle le fit lors de l'Expo58.

Mon second souhait est de revoir Bruxelles accueillir prochainement une nouvelle exposition internationale.
Ces expositions font partie de ces rencontres aussi extraordinaires que nécessaires dont l'humanité a tant besoin pour réfléchir ensemble à notre futur commun, œuvrer à la réconciliation et établir de nouveaux liens d'échange et de collaboration entre les peuples.

"Oser rêver d'un futur meilleur à dimension humaine": telle est la philosophie de l'Atomium, celle que je défends au quotidien, et que surtout, je vous convie à partager.

 

Henri Simons
Directeur de l'asbl Atomium
 

 
NL . FR . EN